Toustes un Art

logo toustes un art

Gris, à la recherche des couleurs

Gris est un jeu vidéo de plateforme narratif, produit par Nomada studio, dans lequel nous jouons un personnage féminin qui parcourt les niveaux à la recherche des autres couleurs dans un univers onirique. Ce jeu retrace les différentes étapes du deuil d’une jeune femme, de la bataille à la reconstruction tout en luttant contre ses démons intérieurs. Les niveaux ne sont pas d’une grande difficulté, d’ailleurs le jeu ne nous veut aucun mal, même si certains passages peuvent paraître plus hostiles que d’autres.

Affiche du jeu vidéo Gris © Nomada Studio

Qui est à la réalisation ?

On retrouve Ariadna Cervelló dans l’équipe de la Direction Artistique de Nomada Studio. Elle a aidé à imaginer ce à quoi ressemblera le jeu visuellement. Elle a aussi participé à la création des différents éléments graphiques du jeu et à l’implémentation de tout cela dans le moteur de jeu Unity pour que celui-ci soit jouable. Vous pouvez retrouver son travail sur Instagram !

Pourquoi est-il génial ?

Déjà parlons du fait qu’il s’agit d’un jeu vidéo narratif… sans une seule ligne de dialogue ! Tout est donné à voir ou à ressentir. Chacun des niveaux de Gris est construit pour faire résonner l’étape du deuil qu’il représente, soit le Déni, la Colère, le Marchandage, la Dépression et enfin l’Acceptation.

Par exemple, dans le second niveau, l’on se bat contre le vent qui nous repousse sans cesse. C’est la colère qui est traitée ici, et l’adage deux pas en avant un pas en arrière est ainsi mis en scène par le vent. C’est autant par le biais de ce gameplay où l’on défit les éléments, que dans l’univers artistique qui est donné à voir et à entendre – ici une terre rouge et aride avec des bâtiments en ruine et une alternance de piano et d’orgue qui s’intensifie – que l’on ressent la colère.

Capture d'écran du jeu vidéo Gris (© Nomada Studio)

De même, le sens de marche du personnage au fil des différents niveaux est très révélateur des différentes phases que l’on traverse. Nous avons vu sur le passage de la colère, un personnage qui tente de foncer tête baissée de gauche à droite de l’écran, et bien pour la partie sur le marchandage, on fait marche arrière, on monte et on descend, comme si on tentait de nouvelles approches. Lors du passage sur la dépression, nous avons un personnage qui va dans des tons bleus, et qui descend dans des grottes comme pour nous signifier qu’il s’enfonce en lui-même. Et à l’inverse, pour l’acceptation, le personnage remonte et semble même être au-dessus du ciel, comme s’il avait eu l’illumination pour se sortir des profondeurs et retrouver la lumière.

Le déblocage des différents pouvoirs qui vous permettront d’avancer dans le jeu est lui aussi calqué sur les différentes étapes du deuil. Tout est pensé pour suivre l’évolution de ce personnage à travers ces différentes phases et rien ne semble avoir été laissé au hasard. Alors, on ne peut que saluer le travail d’Ariadna Cervelló d’arriver à nous embarquer avec si peu de mots !

Gris est un jeu qui va mettre vos émotions à fleur de peau, et mieux vaut être préparé avant de vous lancer dedans ! Mais sachez que vous embarquez pour une expérience extraordinaire.

Comment se le procurer ?

Vous en aurez pour environ 17€ hors promotion pour 4 heures de jeu si vous n’êtes pas un·e complétionniste acharné·e. 

Ce jeu est à retrouver sur PC, Mac, Xbox et PlayStation.

L'AUTRICE
Auteure et Rédactrice dans les rubriques Jeu vidéo et Cinéma ! Comptez sur moi pour vous faire voyager 🙂
Couverture du livre Là où chantent les écrevisses
Littérature

Là où chantent les écrevisses, ou le mythe de la femme sauvage revisité

A la croisée d’un thriller policier et d’un roman d’apprentissage, Là où chantent les écrevisses a tout le fabuleux des œuvres inclassables. Seul roman de fiction écrit par la zoologiste américaine Delia Owens, sorti en 2018, il offre une écriture très imagée et la construction d’un personnage aussi puissant que captivant.

Read More »